Reorganization of bankrupt firms in France

Topic outline

  • Section publique

    Financial and Econometric Analysis

    Thèse de doctorat 2011 FR

    Catégorie : Sciences de gestion

    Laboratoire THEMA (Cergy-Pontoise)

    Mots clés : Réorganisation, Modèle logit, Modèle de survie,

    Auteur : Rim Ben Lakhal

    Directeur de thèse : sous la direction de Jocelyn Martel

    Fiche Sudoc

    Lien(s) vers la thèse :

    Résumé : L'objet de cette thèse est de mener une étude empirique sur le redressement des entreprises en difficultés en France. Dans un premier temps, nous utilisons une base de données originale construite à partir de dossiers de redressement ouverts au tribunal de commerce de Paris pour identifier les déterminants de l'issue de la procédure de réorganisation (continuation versus cession). Les résultats empiriques indiquent que la rentabilité de l'entreprise augmente la probabilité de continuation alors que la taille des actifs, le montant des créances privilégiées par rapport au montant des actifs et la proportion des actifs tangibles augmentent la probabilité d'une cession. Nous trouvons également que certaines causes de défaut influencent significativement l'issue de la procédure. Dans un deuxième temps, nous examinons la performance des entreprises réorganisées et ses déterminants. Premièrement, nous nous intéressons à l'exécution des plans de redressement. Nous montrons que la probabilité de succès d'un plan augmente avec l'âge de l'entreprise, la concentration des créances bancaires, le pourcentage du premier versement et la rentabilité du secteur d'activités. Deuxièmement, nous utilisons des mesures comptables pour évaluer la performance. En particulier, les résultats montrent que la taille des actifs de l'entreprise et sa rentabilité durant l'année de confirmation augmentent la probabilité qu'elle reste active pendant au moins quatre ans après la confirmation. Troisièmement, nous examinons la survie des entreprises réorganisées. Le modèle Cox estimé avec des variables dépendantes montre que la rentabilité de l'entreprise, sa liquidité et la rentabilité du secteur on un impact positif sur la survie alors que l'endettement a un effet de seuil négatif.

    Résumé : This thesis provides an empirical analysis of the reorganization of bankrupt firms in the French context. On the one hand, we use an original data set from the commercial Court of Paris to study the particularity of the French bankruptcy law which consists in providing bankrupt firms with two forms of reorganization (continuation versus sale). Empirical results indicate that the probability of confirming a continuation plan increases with the firm's profitability and the fraction of intangible assets while it decreases with the size of the firm and the amount of secured debt relative to assets. Moreover, some causes of default have a significant impact on the reorganization form. On the other hand, we investigate the performance of the reorganized firms according to three criteria. First, we examine the consummation of the reorganization plans. We find that the age of the firm, the percentage of the plan's first payout, the relative size of banking claims, and the firms' industry profitability increase the probability of plans' consummation. Second, we assess accounting measures of performance prior to filing and following confirmation. In particular, logistic results show that larger firms with higher profitability and operating in profitable industries at the confirmation year are most likely to continue their operations for at least four years following confirmation. Third, we investigate the future prospects of reorganized firms using survival analysis techniques. The estimation of time-varying Cox model indicates that company's profitability, liquidity, and the industry profitability have positive effect on survival while leverage has a negative threshold effect.

    • Section à accès restreint (connexion obligatoire)

      Not available unless: Your Surname is not empty
    Skip Thesis Finder

    Thesis Finder